Bienvenue

Participez au concours ODAVI AVANT le 6 décembre 2020 et tentez de remporter 1 des 3 livres mis en jeu

Commencez gratuitement « Odavi la dernière licorne »… L’intégrale vous attend !

Mes réalisations

«Odavi la dernière licorne est sur Babelio ! Rendez-vous sur la page pour y laisser un avis, une citation, un commentaire, une notation: BABELIO C’EST ICI»

POÉSIE ET SLAM

Pénétrez dans l’imaginaire de la poésie, du slam, le langage des émotions

ARTBOOKS

Gardez et regardez précieusement des illustrations qui vont vous faire vibrer

F-ÂME

Vivez un voyage fantastique ou réalité et fiction vont vous perdre pour faire émerger la féminité et l’amitié dans un ROMAN unique accompagné d’ILLUSTRATIONS d’une collectivité d’artistes. Un concept sensationnel !!!

Vous souhaitez me contacter ?

Rien de plus simple…

Mes Actualités

Fin novembre 2020 – Le retour de la dernière licorne, Odavi, dans une histoire à offrir, pour petits et grands

Un projet à soutenir – Acheter la bière « Mousse de toi », c’est soutenir la recherche contre le cancer…

L’artiste N’Hel, associée sur « Odavi la dernière licorne » et sur « F-âme » a un site artiste avec des articles originaux à ne pas manquer: livre à colorier, puzzle, cartes postale… A découvrir de toute urgence !

Expo virtuelle

Visite virtuelle pour parcourir plusieurs illustrations disponibles pour les yeux et à l’achat

Témoignages

  •  « Ces mots, ces diverses rencontres avec la mort, sont libérateurs, tels une thérapie, un besoin de les déposer, comme ses clairs-obscurs, pour pouvoir renaître, éclore, tel l’edelweiss, source de ses écrits à laquelle il s’abreuve. L’auteur nous livre des captures de vie, où les mots foisonnent de toutes parts, tels une explosion de pensées, véritable chaos qui l’anime et qu’il essaie de taire par ses écrits puissants. Comme ses illustrations, je les qualifierais de clairs tant ils rayonnent d’amour et tant ils s’imprègnent de lumière, et d’obscurs à d’autres moments. Par ses vers, l’auteur défend à corps et à cris une terre en détresse et invite à la réflexion. Le lecteur revient, comme d’un tour en montagnes russes, à la fois secoué et ému, encore la tête à l’envers » (Bernadette « Edelweiss » Vroman, extraits de l’avant-propos de « S’aimer à tout vent » de David « Sangya » Durant, publié aux éditions du livre en papier).

    Bernadette « Edelweiss » Vroman

%d blogueurs aiment cette page :